Marjolaine Morin est une écrivaine née en 1988.

 

Elle est titulaire d’un doctorat de lettres modernes, après sa brillante soutenance, en 2015, d'une thèse à forte dimension historique sur " Grandeur et décadence de l'aristocratie proustienne dans la Recherche du Temps perdu. Proust et les mémoires aristocratiques ".  Cette thèse fut dirigée à l'université de Nantes par MM. Jean Garapon et Philippe Forest. Elle est publiée en 2022, dans une version un peu allégée, revue et corrigée, aux éditions ORION.

Elle a publié des articles dans des revues savantes. 

Elle enseigne les lettres modernes et classiques dans le secondaire.

 

En même temps, elle compose des récits, contes et nouvelles, à l’atmosphère mystérieuse et tragique. Elle y révèle un talent d’écriture sensible et imaginative, sur des sujets qui évoluent à la frontière du réel et de l’irréel. On s’en rendra compte dans le livre des éditions Orion, Beauté de Venise et de son carnaval, où l’on pourra lire une belle nouvelle fantastique intitulée « Au-delà des ombres ». 

Chez Orion, elle a aussi donné ses réécritures des contes bretons pour le livre Beauté de la Bretagne, ses contes normands pour Beauté des pays côtiers de Normandie et ses contes angevins pour Beauté de l'Anjou.

Elle a aussi créé un trio de jeunes enquêteurs, les Triskell, dont les premières aventures fantastiques sont publiées chez Orion en 2021 : Le Fantôme du Château de Clermont et L'étrange fête foraine de Nantes.